lyon

Aller/Retour Lyon-Tokyo en une heure

December 15, 2017

Sorti du bureau, j’ai les nerfs en pelote et le cerveau qui grince. J’ai besoin de sortir de ma routine. J’ai besoin que la ville me donne ce qu’elle a de bon. Je veux un restau. Un bon. Pas loin. Pas guindé. Rapide.

Elle me propose d’aller Chez Terra. Un bistrot japonais dans le 6ème arrondissement dont j’ai entendu que du bien. Il parait que le consul du Japon y a ses habitudes. Ca fait un an qu’on trouve pas le moment idéal pour y aller, et ce soir ne me semble pas être le bon non plus. Je m’imagine un Tonkatsu quelconque et j’écarte l’idée, prétextant que j’ai envie de manger autre chose. Quel con. J’appelle tous les autres resto auxquels je pense pour réserver une table. Sans succès. J’appelle Terra. Nous nous y attablerons 15 minutes plus tard.

La salle est simple. “Dans son jus”, comme dirait le cliché du professionnel de l’immobilier. Simple, spacieuse et conviviale à la fois. Je m’y sens bien. Ce qui compte ce soir, c’est ce qu’il y a dans mon assiette.

Le service est aimable mais surtout efficace. Pas de ronds de jambe. C’est tant mieux, j’ai pas envie de me sentir invité, je veux me sentir quasi comme à la maison.

Nous commandons plats et pintes. Ca arrive. Vite.

Salade d’épinards glacé, copeaux de bonite séchée. Surprenante entrée en matière. Mes papilles font déjà moins la gueule.
Porc sucré-salé. Le gras fond dans la bouche. Un régal pour les yeux et pour le palais.
Les portions sont petites, j’ai peur d’avoir faim à la fin du repas.
Sushis de maquereau. J’ai rarement vu sushi plus laid, et rarement mangé sushi aussi bon.
Mes papilles rentrent en harmonie. Les endorphines montent.
Porc au thé, à la sauce acidulée. Wow, je suis bluffé.
Je commande des gyozas par curiosité. Et peur du manque. Aucun regret, c’est un sans faute. Nous terminons en avalant une crème brulée au thé vert. Un bon finish pour moi qui n’est pas un grand amateur de desserts japonais.

En une heure, ce restau-quickie a transformé mon mood. La note un peu élevée m’a fait redescendre, mais n’a pas assombrit le souvenir gastronomique. Sans que ça devienne une cantine, je retournerai Chez Terra avec un immense plaisir

Chez Terra
81 rue Dusguesclin
69006 Lyon

Permalink